vendredi 22 janvier 2010

Google Adwords – 3 raisons possibles de l’échec de votre campagne

Même si le principe de Google Adwords a l’air simple, il peut se révéler plus complexe que prévu.
D’ailleurs, c’est sa simplicité d’utilisation et son efficacité qui sont les causes de cette complexité.
Sur certains marchés, il y a tellement de concurrence qu’il n’est pas évident d’afficher son annonce dans les premières places sans être obligé de casser sa tirelire et de maîtriser toutes les subtilités.
Voici 3 raisons qui peuvent causer l’échec de votre campagne, mais aussi les solutions pour réduire vos coûts et améliorer le taux de conversion de votre campagne.

1. un mauvais ciblage de vos mots clés.
Plus vous utilisez des mots clés génériques comme « voiture », « télévision », « argent » et plus vous devrez payer cher pour être présent dans les premiers résultats.
Cette erreur vous coûte beaucoup d’argent et en plus vous obtenez du trafic de mauvaise qualité puisqu’il n’est pas ciblé.
Pour l’exemple de la voiture, vous pouvez décider de cibler les personnes qui souhaitent « acheter une Clio d’occasion ». Vous obtiendrez moins de visiteurs, mais chaque clic correspond à un nouveau client potentiel.

2. une page de destination de mauvaise qualité.
Google souhaite que votre page de destination soit pertinente. Si votre annonce cible les personnes qui souhaitent « acheter une télévision LCD Sony » et que vous les redirigez vers une page qui présente plusieurs télévisions (LCD comme plasma) de différentes marques, Google vous sanctionnera en augmentant le prix du clic.
Pour faire simple, votre page de destination doit inclure les mots clés de votre annonce. Pour notre exemple, il faudrait rediriger les personnes vers une page vendant exclusivement des télévisions LCD de la marque Sony.

3. un élément important, l’appel à l’action.
Obtenir du trafic vers votre site en utilisant Google Adwords est une bonne chose, mais une fois que les personnes sont sur votre site, il faut leur dire clairement ce que vous attendez d’elles.
Par exemple, une stratégie efficace est de rediriger les personnes vers une page de capture pour recueillir leur prénom et leur email.
Lorsqu’elles arrivent sur votre page, il faut qu’il y ait un formulaire visible avec une phrase du type « pour télécharger cet ebook gratuit, indiquez votre prénom et votre email dans le formulaire ci-dessous ».

468x60

mercredi 20 janvier 2010

Outils et Méthode pour Booster votre blog

Qu'est ce que WidgetBooster.com ?
C'est un service d'échange de bannières, de visibilité entre éditeur de sites web / blog dont la thématique
est "Santé, Bien-Être,  marketing etc...
C'est une régie communautaire.
Gratuit, Equitable, Automatisé et Personnalisable.
Découvrez la BD ci-dessous
BD Booster

samedi 16 janvier 2010

Créer son propre ebook ou utiliser les droits de label privé

Lorsque l'on a de l'expérience sur Internet et les connaissances requises, c'est assez simple d'écrire son propre ebook d'au moins 50 pages ainsi que le site permettant de le mettre en vente, bien que cela demande un temps considérable.
Cependant, lorsque l'on débute sur Internet, ces deux éléments semblent presque impossibles à réaliser.
Et pour cause, écrire un ebook de qualité demande de nombreuses heures passées derrière son écran d'ordinateur, une maîtrise de la langue française ainsi que des connaissances poussées sur le sujet traité.
C'est seulement avec ces trois conditions que vous pouvez espérer gagner de l'argent grâce à votre ebook.
Mais ce n'est pas tout.
Écrire un ebook n'est qu'une partie du travail à effectuer pour commencer à gagner ses premiers euros. En effet, l'autre partie consiste à le promouvoir.
Comme vous pouvez le constater, ces points (écrire un ebook et le promouvoir) demandent beaucoup de temps et une bonne expérience.
Lorsque l'on débute, il n'est pas toujours possible de travailler à plein temps pour tout mettre en place, heureusement il existe une solution pour gagner un temps fou et permettre à n'importe qui de créer un ebook à son nom et se concentrer sur la partie promotion, ce sont les droits de label privé.
En faisant l’acquisition de produits avec les droits de label privé, l'auteur vous autorise à modifier le contenu comme bon vous semble ainsi que les différents éléments (page de vente et les graphiques).
Un autre avantage, c'est que vous gardez tous les bénéfices pour vous, contrairement à l'affiliation ou vous ne touchez qu'une partie des gains.
En utilisant les droits de label privé pour créer son premier ebook, vous obtenez plusieurs avantages :

  • En moins de quelques jours vous pouvez créer un produit unique à partir de l'ebook acheté ou sinon en moins d'une journée si vous décidez de ne pas modifier le contenu, mais de seulement mettre votre nom à la place de l'auteur.


  • Normalement, vous obtenez en même temps tout le matériel nécessaire pour le mettre en vente sur Internet : la page de vente, la page de téléchargement, les différents graphiques, des articles pour réaliser la promotion...

En fait, en utilisant les droits de label privé pour son ebook, le temps gagné dans l'écriture peut-être utilisé dans toute la partie promotion qui est un élément fondamental à la réussite de votre entreprise sur Internet.

jeudi 14 janvier 2010

Twitter – explication et pourquoi il vous sera utile pour votre business

Twitter est un service gratuit lancé en 2006, mais qui a pris son envol début 2009 dans le monde entier. Ce site combine un service de micro-blogging et un réseau social.
Le principe consiste à écrire de courts messages (140 caractères maximum) pour répondre à une question : quoi de neuf ?
Les tweets que vous ajouterez seront visibles par les personnes qui ont décidé de vous suivre.
La question à se poser lorsqu’on débute avec Twitter est : que puis-je ajouter comme message ?
Pour répondre à cette question, il faut connaître la cible de vos futurs messages. Est-ce vos amis, votre famille ou bien vos clients potentiels ? Si vous avez plusieurs cibles, n’oubliez pas de créer un compte différent par cible.
Vos clients potentiels n’ont pas à savoir que la soirée avec vos amis était « super ».
Dans cet article, je vais surtout cibler vos clients potentiels et notamment l’utilité d’avoir un compte Twitter pour votre business.
Pour résumer, Twitter vous permettra de :
· Générer du trafic ciblé vers votre site, votre blog ou vos produits. Lorsque vous allez configurer votre compte, je vous conseille d’ajouter un lien vers un site où vous partagez des informations gratuites. En général, on ajoute le lien vers son blog. Le site est important, car les personnes avant de vous suivre iront, en général, regarder ce site. Si vous les redirigez vers un produit payant, vous risquez de les faire fuir.
· Rencontrer vos confrères. Pour développer son entreprise sur Internet, il est préférable d’essayer de mettre en place des partenariats ou de travailler avec plusieurs personnes sur un même projet au lieu de se faire la « guerre », car vous allez dépenser beaucoup d’argent en promotion et vous n’êtes pas sûr de gagner.
· Obtenir de nouveaux lecteurs pour votre blog. Je pense que Twitter et un blog vont de pair. Si une personne décide de vous suivre, elle voudra obtenir, de votre part, des informations de qualités, des conseils pour l’aider à atteindre ses objectifs ou obtenir des réductions sur vos produits. Lancer un blog en même temps que votre compte Twitter est une bonne idée pour développer votre business.
· Améliorer votre crédibilité. Cela reprend le principe du point précédent. Plus vous fournissez des informations de qualités, à travers Twitter, et plus votre crédibilité augmentera. C’est essentiel, voire vital pour la réussite de votre business.
· Connaître les nouveautés de votre marché. Si vous suivez vos concurrents, vous pourrez connaître immédiatement la sortie d’un nouveau produit sur le marché. Cela peut être intéressant pour mettre en place un partenariat afin de gagner de l’argent.
Même si Twitter est un service gratuit, les avantages sont nombreux pour votre business sur Internet.


lundi 11 janvier 2010

Quel est le but de votre blog ?

De nombreuses personnes décident de créer leur blog et, au bout de quelques semaines, arrêtent toute forme d’activité sur ce même blog.La raison de cet échec : ces personnes n’ont pas pris le temps de réfléchir au but de leur blog.
Il faut dire que depuis quelque temps, on peut lire un peu partout que la création d’un blog peut nous aider à développer notre business à vitesse grand V.C’est vrai, mais il est important de se poser quelques questions avant de se lancer dans cette « aventure ».
La première question étant « créer un blog… OK, mais dans quel but » ?
Est-ce pour :
· Faire la promotion de votre business ?
· Donner des conseils ?
· Parler un peu de vous pour être plus proche de vos clients potentiels ?
· Ou bien, les trois à la fois (ce que je vous conseille).
Le blog est, au final, qu’un simple outil permettant de mettre en forme votre contenu, mais aussi d’avoir une interactivité avec les lecteurs à l’aide des commentaires.
Avant même de réfléchir à la future plateforme de votre blog ou bien à son thème, vous devez prendre quelques minutes pour réfléchir au contenu que vous serez capable d’ajouter quotidiennement, hebdomadairement… selon le temps dont vous disposerez pour cette activité.
Si vous souhaitez créer un blog pour votre business, je vous conseille de concilier :
1. Du contenu de qualité, c'est-à-dire des conseils, des astuces pour aider vos lecteurs à répondre à leurs besoins.
2. De la publicité pour vos produits ou services.
3. De la publicité pour les produits de vos confrères, qui vous permettra de percevoir une commission s’il y a une vente.
Évidemment, la partie concernant le contenu doit être la plus importante pour vous, où serait l’utilité de votre blog pour vos clients potentiels si tous vos articles ne sont que des pages de ventes ?
Aucun.
Il est donc important, pour assurer le succès de votre futur blog, de vous focaliser sur le contenu « informatif ».
Un dernier conseil : regardez ce que font vos concurrents directs. C’est toujours intéressant pour savoir ce qui fonctionne ou ce qu’il vaut mieux oublier.
Vous pourrez ainsi savoir quels sont les sujets qui intéressent vos clients potentiels (les articles les plus lus ou les plus commentés).

samedi 9 janvier 2010

la croissance très rapide de « l’interactivité » des sites web.

Il ne peut y avoir aucun doute, Internet a sensiblement changé au cours de ces deux ou trois dernières années.
Un des changements les plus importants est certainement la croissance très rapide de « l’interactivité » des sites web.
Avec la prolifération des sites Web, des Blogs et des applications représentant le Web 2.0 et la croissance fulgurante des sites de gestion de réseaux sociaux tels que Facebook et MySpace ou Twitter, il apparaît évident que les personnes du monde entier utilisent avant tout internet comme un moyen de communication de manière toujours croissante.
Comme on pouvait s'y attendre, le monde des entreprises a rapidement commencé à comprendre et à identifier le potentiel de ces phénomènes sociaux pour augmenter leurs bases de clients.
Il y a environ 18 mois, la plupart des sites Web des grandes entreprises étaient purement informationnels, nombreux sont ceux qui aujourd’hui offrent un niveau bien plus important d’interactivité aux clients et aux visiteurs.
De ce fait, de plus en plus de sites de grandes entreprises proposent à leurs clients une « aide » ou un service permanent de « messagerie instantanée » en ligne qui gagnent tous les jours en popularité. Des sondages et la possibilité de laisser des commentaires mis à dispositions des visiteurs gagnent également de plus en plus de popularité et permettent un retour d’information beaucoup plus rapide.
Auparavant, de tels dispositifs étaient pratiquement inconnus de ces sites. Il y avait peu de choses qui encourageaient réellement la communication. Certains sites cachaient même la possibilité de les contacter au fond de leur page, visant l’endroit le plus isolé et le moins lu.
De la même manière, les entreprises ont rapidement commencé à apprécier les sites Web de gestion de réseaux sociaux qui disposent de plusieurs millions de membres différents du monde entier et qui pourraient représenter un marché potentiel très important pour leurs produits.
C'est pour cette raison qu’un site comme MySpace.com (qui comptait, en Avril 2008, 230 millions de titulaires) est devenu une plateforme publicitaire de plus en plus attrayante, sur laquelle ce sont rapidement rués les annonceurs.
Facebook est, cependant, passé en première position. MySpace a connu une recrudescence et compterait aujourd’hui environ 230 millions d’adhérents contre 350 millions pour Facebook (source Wikipédia) qui se développe actuellement à une vitesse phénoménale, en France il y aurait pas loin de 12.000 nouvelles inscriptions par jour (source Mashable France). Mais MySpace, apparu en aout 2003, reste néanmoins le père des réseaux sociaux.
Pour toutes ces raisons, la publicité devient rapidement un sujet de discussion important entre les propriétaires, les modérateurs et les membres de la communauté Facebook.
Une dernière chose qu’il me faut souligner, la plupart des auteurs se référeront allègrement à des sites de réseautage social, comme s’ils étaient tous identiques, il existe de nombreuses différences. Celles-ci servent à établir une certaine démographie et les modalités d’utilisations de ces espaces, dans le but de développer vos activités, sont entièrement différentes d’un site à l’autre.
http://www.stephane-munnier.com/blog
Stéphane Munnier – Elecinfo
Editeur et expert marketing
http://www.twitter.com/elecinfo
Mots clés Technorati : ,,,

vendredi 8 janvier 2010

Facebook et son histoire.

Facebook a été fondé début 2004 par un groupe d'étudiants de la fameuse Université d’Harvard. Facebook était au départ un service limité aux seuls étudiants de cette université.
De là, Facebook a rapidement ouvert ses portes à la plupart des universités des États-Unis, puis aux lycées et collèges.
Après, le site s’est ouvert à l’international en commençant par le Canada, l’Australie et le Royaume-uni. Il permettait en fait toutes personnes ayant une adresse email universitaire ou éducative telle que .edu, .ac,.uk, etc. de pouvoir s’enregistrer, devenant ainsi un service essentiellement lié à l’enseignement.
Fin 2006, Facebook a finalement pris la décision de se défaire de cette étiquette et s’est ouvert au reste du monde permettant à quiconque, n'importe où dans le monde, de s’enregistrer et de participer à la communauté. Il faut souligner qu’une grande partie des utilisateurs de l’époque ont protesté contre cette décision.
En dépit de ce changement, Facebook conserve aujourd’hui encore une grande communauté éducative tout particulièrement aux États-Unis, presque tous les étudiants universitaires des USA ont des comptes sur Facebook.
Mais cette ouverture a provoqué un véritable déferlement sur Facebook.
Pour preuve, selon Wikipédia, Facebook, fin novembre 2007, a enregistré, plus que n'importe quel autre site de réseau social à travers le monde, le plus grand nombre de collégiens et d'étudiants, avec 55 millions d'utilisateurs. Deux mois plus tard, il atteignait 60 millions d'utilisateurs, dont plus de la moitié (c'est-à-dire, plus de 30 millions) participent activement à la communauté de Facebook au moins une fois par mois.
Il y a un an, le site enregistrait plus de 15.000 inscriptions par jour. Actuellement, le chiffre est d’environ 100.000 nouveaux utilisateurs par jour et environ 12.000 rien qu’en France.
D’après le Président fondateur de Facebook, Marc Zuckerberg, le taux d’inscription augmente de 3 % par semaine. Plus intéressant encore, Mark Zuckerberg annonce que la plus grande explosion démographique de la communauté Facebook a été enregistrée dans la tranche des plus de 25 ans. Ce qui pour lui confirme que la communauté est plus mature qu’au commencement et la sortie définitive de Facebook de son image de réseau de collégiens et de jeunes universitaires.
Facebook totalise actuellement 70 milliards de pages vues par mois, et fait partie des quatre sites les plus visités des États unis, ayant tout récemment dépassé eBay, et arrive maintenant à approcher les volumes atteints par Google.
Il est clair que Facebook est un site et une communauté sociale qui apprécient des niveaux de croissance phénoménaux, alors qu’il ne s’agissait au fond qu’un concept relativement fermé et profondément spécialisé.
Ces nombres indiquent également clairement que Facebook représente un marché potentiellement énorme pour n'importe quelles entreprises ou organisations qui peuvent créer une forme de campagne publicitaire au sein de la communauté.
Les campagnes publicitaires peuvent-elles être efficaces sur Facebook ?
http://www.stephane-munnier.com/blog
Stéphane Munnier – Elecinfo Editeur et expert marketing
http://www.twitter.com/elecinfo

Partager ses connaissances.

Vous connaissez sans doute Yahoo! Questions/Réponses
Ce service repose sur le savoir collectif des participants. Vos connaissances, vos opinions ou vos expériences personnelles peuvent être utiles à quelqu'un, alors partagez-les !
Nous avons également notre service de Questions/Réponses, alors venez partager avec notre communauté votre savoir.

samedi 2 janvier 2010

Comment aborder la rédaction de votre premier produit ?

Commencez à penser à ce que vous pourriez écrire et quels sont les sujets que vous pourriez traiter. Mais ne vous bloquez pas à cette étape.

Ne pensez pas que vous ne pouvez pas écrire. Je vais vous aider à le faire. Ne remettez pas en question votre grammaire, ce n’est pas un problème. Ne pensez pas qu’il n’y a pas de marchés pour le sujet que vous pourriez traiter, vous pourriez vous tromper et je vais vous montrer comment le savoir bien avant que vous écriviez quoi que ce soit.

Ne commencez pas à voir des aspects négatifs ! C’est pour ces raisons que bon nombre de très bons ebooks ne seront jamais écrits. Pensez simplement au créneau que vous voulez exploiter. Si vous n’avez pas encore de créneaux, réfléchissez à vos centres d’intérêts, vos passions, vos hobbies et tout ce que vous pourriez apprendre à d’autres sur ces sujets.

Pensez-vous qu’il y a déjà trop d’ebooks sur le sujet ? Ce n’est pas vrai. Il n’y a rien de tel à ce sujet. Tant qu’il y aura des personnes intéressées dans ce domaine, il y aura de la place pour tout nouveau produit. Pensez bien à cela. Mais dites-moi, combien de marques différentes de Soda existe-t-il ? Des tonnes ! Combien de livres de recettes de cuisine sont présents dans les rayons de votre librairie ? Des tonnes !
La meilleure chose dans l’information c’est qu’il n’y en aura jamais assez et qu’elle aura toujours de la valeur, même si elle a déjà été traitée auparavant. Alors si vous pensez qu’il existe déjà assez d’ebooks dans votre domaine, repensez-y à nouveau, car il n’y en a toujours pas assez !

Rapport Gratuit à Télécharger sur notre site en cliquant sur l’image

rapport

Maintenant, il est vrai que certains créneaux ne sont pas porteurs pour un créateur de produits d’informations et vous apprendrez comment sélectionner un sujet, comment déterminer si c’est un sujet porteur ou un sujet qui ne sera que peu profitable. Ne vous inquiétez pas, je ne suis pas ici pour vous mener sur une mauvaise route !

À cet instant, l’objectif est d’envelopper votre esprit de la possibilité d'éditer votre tout premier ebook, votre tout premier produit. Vous devez comprendre que c'est possible. Vous devez comprendre que cela peut être très profitable. Vous devez comprendre que vous pouvez le faire – et que vous le ferez très bien.
Vous pouvez également le faire très rapidement. Encore une fois, vous ne réinventerez probablement pas la roue. Personne ne vous attend là. Il y a de fortes chances que le sujet traité dans votre ebook le soit déjà quelque part ou autrement, mais cela importe peu.

En fait, cela va vous aider à introduire votre produit plus rapidement sur le marché et vous pourrez facilement réaliser un bénéfice bien sympathique.

Une véritable mine d’or s’offre à vous ! Vous pouvez aussi utiliser des produits avec droits de label privé qui peuvent s’avérer être un très bon support pour la création de vos propres ebooks !

Nous vous proposons de télécharger GRATUITEMENT notre rapport en cliquant ICI